• Accueil
  • > Archives pour octobre 2010

Moorea

30102010

Moorea, en tahitien Moʻorea, est une île de Polynésie française qui fait partie des îles du Vent dans l’archipel de la Société. Elle est située face à Tahiti.
C’est le chef-lieu de la commune de Moorea-Maiao.

Située à 17 kilomètres au nord-ouest de Tahiti, Moorea en est séparée par un profond chenal dépassant par endroit les 1 500 mètres. De forme triangulaire, « l’île sœur » de Tahiti possède deux baies principales : la baie d’Opunohu (ce nom vient des mots tahitiens opu : le ventre et nohu : le poisson-pierre) et la baie de Cook (du nom du célèbre navigateur James Cook).
Elle est entourée par une barrière de corail ouverte sur l’océan Pacifique en 12 passes.
D’une superficie de 133,50 km², elle compte plus de 16000 habitants regroupés dans plusieurs villages principalement sur le littoral : Teavaro, Maharepa, Paopao, Papetoai, Haapiti, Afareaitu, Tiaia et Vaiare.carte.jpg

Elle compte 8 montagnes, en partant du point culminant de l’île : le mont Tohiea (1207 m), le mont Rotui (899 m), le mont Mouaroa (880 m), le mont Mouaputa (830 m), le mont Tearai (770 m), le mont Tautuapae (769 m), le Mont Fairurani (741 m) et le mont Matotea (714 m).
Le mont Mouaputa, comme son nom l’indique (moua:montagne, puta: percée) a la curieuse particularité de présenter un large trou en son milieu. La légende raconte que c’est Hiro qui, avec sa lance, a percé cette montagne.

Histoire

Jadis appelée Aimeho ou Eimeo, le nom tahitien actuel de Moorea se traduit par « lézard jaune », de moʻo qui signifie lézard et de rea qui signifie jaune.
L’île fut peuplée à la même époque que Tahiti. Débarquant à Tahiti en 1767, Wallis fut le premier à l’apercevoir mais ne jugea pas utile de l’explorer. Il l’appela seulement l’île du Duc d’York. Plus tard en 1769, les officiers et naturalistes de Cook s’y rendirent pour y établir un observatoire astronomique. En 1777, Cook se rend à Moorea pour la première fois lors de son dernier voyage en Polynésie. Il resta quelques jours dans la baie adjacente d’Opunohu, on nomma ainsi cette baie en son honneur, appelé aussi la baie de Paopao. En 1817, des missionnaires anglais s’installèrent pour instruire les habitants de l’île et y construisirent une sucrerie et une usine de textile, sans succès, car en 1843, la France annexe la Polynésie française.
Jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, l’économie de l’île était basée sur le coprah, la vanille et le café. Dans les années 70, on continue de cultiver du coprah, l’ananas dans la vallée d’Opunohu et on y construit une usine de jus de fruits (Jus Rotui). Aujourd’hui, cette usine est un pôle économique à Moorea, elle emploie une quarantaine d’employés. Moorea est devenue le principal centre de plantation d’ananas en Polynésie française.




Raiatea

22102010

ilesduvent.jpg

Raiatea est une île de Polynésie française faisant partie des îles Sous-le-Vent dans l’archipel de la Société. Quatrième plus grande île après Tahiti, Nuku Hiva et Hiva Oa, Raiatea est située à 210 kilomètres de Tahiti, entre Huahine et Bora Bora.

Elle partage le même lagon que l’île de Tahaa. Elle a pour ville principale Uturoa, et est divisée en trois communes, Uturoa, Taputapuatea et Tumaraa.

Raiatea et Tahaa

Culture

Les mythes polynésiens racontent que les îles de Tahaa et Raiatea ne formaient qu’une seule et même île, qu’un géant aurait de colère séparées d’un grand coup de main, suite à un chagrin d’amour. De fait les deux îles ne formaient qu’une seule et même entité il y a plusieurs milliers d’années.

Raiatea est communément surnommée l’Île sacrée, de par son statut privilégié dans la culture traditionnelle locale, qui lui attribue généralement le nom maohi de Havai Nui (havai = eau et nui = grand, ce qui donne Havai nui = grande eau). Havai Nui est une île mythique, berceau du peuple et de la culture polynésienne, où les premiers Maoris auraient débarqué, il y a plus de mille ans sur d’immenses pirogues.

De nombreux marae, vestiges d’anciens et importants lieux de culte sacrés, sont présents sur l’île, dont le marae royal de Taputapuatea, le plus grand et le plus sacré des marae de la Polynésie.

Raiatea se distingue également par la fleur du tiare apetahi, petit gardenia blanc endémique du Temehani Rahi, l’une des plus hautes montagnes de Raiatea. La particularité et la rareté de cette fleur en ont fait l’un des symboles de l’île.
Population
La population de l’île comprend environ 12 024 habitants, principalement concentrés autour de la ville principale, Uturoa, et dans de nombreux villages comme Tevaitoa, Opoa ou Vaiaau, centres de districts.




Huahine

19102010

ilesduvent.jpg

 

Huahine ou « l’île mémoire » est une île de Polynésie française qui fait partie des îles Sous-le-Vent dans l’archipel de la Société. Elle est située à 175 kilomètres au nord-ouest de Tahiti, par 151° de longitude Ouest et 16°30 de latitude Sud. Elle est proche de Bora-Bora et de Tahaa.

Les noms de l’île 

Huahine est aussi appelée « l’île de la femme », car elle a toujours été gouvernée par des reines.

« HuaHine » peut se traduire « sexe de femme » ; peut-être une référence à la forme particulière et pourfendue de la topologie.

huahinefemmeenceinte.jpg

 

Géographie
L’île compte environ 5 400 habitants sur une superficie de 74 km².

Elle est composée de deux massifs montagneux, Huahine Nui (« grande Huahine ») et Huahine Iti (« petite Huahine »), séparés par les baies de Maroe et de Bourayne. Huahine Iti ne possède qu’un volcan, dont le sommet, Pohue Rahi, atteint 460 m. Plus élévée, Huahine Nui culmine à 669 m au mont Turi.

On y cultive la vanille, ainsi que les melons et les pastèques sur les motus. On y exploite le coprah et on y pratique la pêche.

C’est sur Huahine Nui que se trouve Fare, ville principale de l’île et chef-lieu de la commune de Huahine.
(source Wikipédia)







Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
Millenium Development Goal |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | gucci158
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres